Jeudi 10 novembre 2016

18h30

svante_pSvante Paabo

Biologiste spécialiste de la génomique de l’évolution

Directeur du département de génétique du Max Planck Institute de Leipzig

 

 

L’Homme de Néandertal et nos origines

La majorité des espèces et des populations ayant vécu sur la planète ont aujourd’hui disparu. Certains fragments biologiques de ces espèces nous sont heureusement parvenus. Malgré les altérations du temps ayant affecté l’ADN contenu dans ces fragments, l’extraction de matériel génétique est parfois possible. C’est notamment le cas de restes appartenant à l’Homme de Néandertal, un très proche cousin de l’être humain actuel. Au premier profilage génétique de l’Homme de Néandertal publié en 2010 est venue s’ajouter une nouvelle étude sur des restes découverts dans les montagnes de l’Altaï. Celle-ci a révélé l’existence, inconnue jusque-là, d’une espèce asiatique cousine des Néandertaliens baptisée les « Dénisoviens ». Ces découvertes permettent aujourd’hui d’affiner le scénario de l’émergence de l’être humain moderne, de ses interactions avec ses cousins et de son expansion sur la totalité du globe.

svanteArticle dans le journal Le Temps: Ce qui rend les hommes modernes uniques

 

 

 

Voir la vidéo de la conférence (version française)